Baromètre des métiers du tourisme les mieux rémunérés

Baromètre des métiers du tourisme les mieux rémunérés

Les métiers du tourisme jouissent d’une très grande attractivité donc d’une très grande demande. Si vous envisagez d’en faire votre métier, il est important de bien choisir votre orientation et le métier vers lequel vous vous tournez. Comme souvent, les plus diplômés sont les mieux rémunérés mais il faut cependant prendre en compte l’expérience et certaines caractéristiques propres au tourisme.

 

Saisonnier ou temps plein ?

Le tourisme représente une industrie un peu à part puisqu’elle travaille toujours à contretemps des autres industries et qu’elle propose de nombreux emplois saisonniers. Certains emplois en contact direct avec les touristes dépendent des saisons alors que d’autres travaillent toute l’année.

Les exemples les plus parlants sont les métiers dans les stations de ski ou les stations balnéaires. Il s’agit d’établissements qui travaillent très irrégulièrement donc embauchent des saisonniers. Pendant leur saison haute, le nombre d’emplois à pourvoir est à son maximum pour retomber très bas ou carrément nul si l’établissement ferme pendant la basse saison.

Les métiers de saisonniers comme le personnel d’hôtel, les moniteurs et animateurs dans les clubs de vacances ou dans la restauration ne sont pas parmi les mieux payés. Ce sont des métiers aux horaires fantaisistes et dont les contrats ne durent que quelques mois. Cependant, il faut compter avec tous les avantages sur place.

Dans votre choix de carrière, il est important de prendre en compte les horaires décalés et les contrats courts. L’avantage des horaires étendus, couvrant les nuits, les week-ends et les jours fériés est d’être mieux rémunérés. Néanmoins, il faut essayer de se projeter dans l’avenir et d’imaginer si cette vie moins routinière que dans des métiers classiques est faite pour vous. Une fois que vous êtes établi, avec une famille, certaines contraintes de ces métiers ne sont plus supportables pour certains.

Les métiers les mieux rémunérés dans le tourisme sont ceux exercés à temps plein, tout au long de l’année. Les meilleures perspectives de carrière s’ouvrent à ceux qui ont poursuivi leurs études et intègrent une carrière à un niveau déjà élevé.

 

Les métiers du tourisme les mieux rémunérés

Le chef d’agence de voyage

Un chef d’agence touristique peut prétendre à un salaire de 60.000 € annuels. C’est un métier très complet qui demande une solide formation. Le chef d’agence doit commercialiser et distribuer des produits et pour cela être à la fois un manager, un gestionnaire et un fin connaisseur de marketing.

Salarié ou indépendant, il a sous ses ordres une équipe qu’il doit organiser et manager pour se démarquer au sein d’une concurrence redoutable. Il faut des nerfs solides pour faire front à toutes les pressions de ce métier. En contrepartie, le directeur d’agence occupe une position stable, avec la possibilité d’une belle évolution de carrière.

Le chef d’agence est bien rémunéré mais il ne compte pas ses heures. Il doit posséder un très bon sens relationnel, parler anglais et maîtriser parfaitement toutes les nouvelles technologies. S’il est titulaire d’un BTS ou d’une licence, il devra probablement passer par des métiers comme conseiller clientèle ou agent de comptoir avant d’accéder au poste de chef d’agence. Un titulaire de master tourisme peut intégrer directement ce poste dans une petite agence ou être l’assistant d’un directeur d’une grosse agence.

Pour ce qui concerne l’évolution, un chef d’agence peut ensuite gérer plusieurs agences ou un réseau régional par exemple.

 

Le consultant ingénierie touristique

Un consultant ingénierie touristique débute à un salaire de 40.000 € par an. Sa tâche consiste à évaluer le patrimoine culturel et historique pour le valoriser. Il évalue le potentiel d’un site et élabore un plan d’action pour optimiser son exploitation touristique.

Les enjeux sont multiples car il faut trouver un juste milieu pour satisfaire à la fois les touristes et la population locale qui ne doit pas être gênée par l’intrusion trop importante des visiteurs. Cette profession originale est prestigieuse car elle valorise notre territoire. Elle demande de nombreuses qualifications en histoire, géographie, culture générale, finances publiques et communication.

Il est conseillé de poursuivre ses études jusqu’au master pour avoir accès directement à ce métier.

 

Le data analyst

Le data analyst peut demander un salaire de 45.000 €. Les données numériques que l’on récolte désormais auprès des clients, des produits, des performances de l’entreprise doivent être traitées et analysées. Le data analyst doit en extraire des tendances, des profils qui vont permettre d’améliorer les produits et le fonctionnement de l’entreprise.

Le data analyst doit parfaitement maîtriser l’informatique, mais aussi l’anglais. Il doit posséder une bonne capacité de synthèse et être rigoureux. Un bac + 4 minimum est requis, un bac + 5 est préféré.

Les métiers du tourisme peuvent conduire à une carrière bien rémunérée mais il faut pour cela être diplômé pour ne pas commencer au bas de l’échelle et gagner du temps.