Comment devenir chef de produit touristique ?

Comment devenir chef de produit touristique ?

Chef de produit touristique est un métier très convoité dans le domaine du tourisme et du commerce. Cette profession nécessite un certain nombre de compétences et de prendre les éléments suivants en considération.

 

En quoi consiste le métier de chef de produit touristique?

Derrière le nom de chef de produit touristique, se cachent différentes activités et des missions très polyvalentes. En effet, cet emploi consiste à créer des circuits pour les voyageurs et à concevoir et mettre en place des offres touristiques variées. Effectivement, le chef de produit travaille de la conception à la commercialisation d’un produit touristique marchand. Par exemple, il peut imaginer des circuits encadrés par des guides, des forfaits combinant vol et hébergement ou séjours à destination d’un type particulier de public (séniors, familles, personnes en situation de handicap…). On l’appelle aussi « forfaitiste ». Il doit construire des partenariats, faire des demandes de devis et signer des accords. Il est souvent amené aussi à communiquer sur les destinations. Sa mission consiste par ailleurs en la réduction de rapports, de bilans et corriger les éventuelles erreurs sur ses produits.

Le chef de produit se spécialise souvent sur un produit en particulier ou une zone géographique large : les croisières, les voyages en Afrique, au Maghreb, en Amérique latine, en Océanie, les Treks, les circuits de Luxe…  C’est lui qui a les clefs en main pour créer des séjours et des circuits personnalisés et proposer ainsi des vacances sur-mesure. Il doit prendre en compte l’originalité et l’attractivité de ses offres.

 

Ainsi, il doit pouvoir être à l’aise dans différents domaines tels que la conception, la négociation, la communication, la vente, l’accueil, l’événementiel…  Se spécialiser dans la gestion de projet est une compétence à acquérir dans la profession.

En somme, ce métier permet d’être polyvalent. Le chef de produit touristique a parfois l’opportunité de se rendre dans les destinations afin tester les hôtels, les activités, de rencontrer les professionnels locaux, de trouver des prestations et négocier les prix sur place. Généralement, il se déplace à l’étranger une ou deux mois par an pour le travail.

 

Il est en charge de connaitre parfaitement les destinations, les modes de transport, la culture, les coutumes locales, les lieux touristiques, les activités et les formalités. Il s’agit trouver un lieu de séjour et d’hébergement agréable et confortable puis des visites originales. Il trouve les bons plans aux clients : lieux atypiques, monuments à visiter, boutiques de souvenirs en mettant préférence en valeur des spécialités locales.

En somme, pour mener à bien ces missions, il faut savoir analyser les tendances du marché pour connaître les volontés des voyageurs et leurs demandes. Cela permet de comprendre la cible recherchée. En effet, les outils comme les études de marché ou encore les données économiques concernant la cible sont des éléments très utiles pour analyser ses prospects.

 

Le chef de produit touristique doit également dresser et gérer un budget, bien négocier les prix afin de proposer aux touristes des tarifs attractifs tout en laissant une marge suffisante sur les voyages. Effectivement, les tarifs doivent défier la concurrence et être avantageux. Le rapport qualité prix est essentiel à la confection d’un bon produit touristique. C’est le rôle du chef de produits de les ajuster en fonction des facteurs et de l’évolution des produits. Sa mission est stratégique car la réussite commerciale de l’agence en dépend. Il décide aussi de la quantité à vendre selon l’accueil du nouveau voyage sur le marché.

La profession amène de surcroît à rédiger des descriptifs de communication, trouver des arguments de vente ou encore créer des visuels. Le chef du produit s’occupe d’ailleurs parfois de la présentation de ses circuits au catalogue avec des photos et du texte.

 

De la même manière, il se renseigne et se tient à jour de la situation politique et financière des pays sur lesquels il travaille, ainsi que de la météo et de la sécurité. Il a la responsabilité d’être réactif et le devoir de s’adapter peu importe les circonstances.

Généralement, il travaille en agence de voyage ou pour un Tour Opérateur mais il peut aussi parfois travailler dans d’autres structures comme des offices de tourisme par exemple. Il est souvent sous le contrôle d’un employeur.

 

Compétences clefs :

 

  • Aimer les voyages et être dans la possibilité de se déplacer à l’étranger.
  • Être curieux et ouvert d’esprit.
  • Suivre régulièrement l’actualité touristique et les tendances.
  • Avoir une bonne culture générale et un grand nombre de connaissance sur les destinations qu’on vend.
  • Avoir le sens du commerce et de la négociation.
  • Savoir être réactif et être en capacité s’adapter.
  • Avoir le sens du relationnel.
  • Justifier une bonne maîtrise de l’anglais.
  • Être créatif, débrouillard et autonome.
  • Être responsable, rigoureux et organisé.
  • Avoir des compétences dans le domaine du tourisme, du commerce et dans la communication.
  • Avoir des connaissances en géopolitique.
  • Être pourvu d’imagination et d’innovation afin de créer des circuits originaux.
  • Devenir un bon commercial, c’est-à-dire être diplomate, persuasif et conciliant.
  • Savoir bien s’exprimer à l’oral afin de converser correctement avec son interlocuteur.
  • Bien connaître les réseaux sociaux et être à jour sur les nouvelles technologies.

 

Diplômes et formations pour devenir chef de produit touristique :

La possibilité de travailler comme chef de produit touristique pour piloter la réalisation d’un voyage n’est pas ouverte à tous.

Il n’y pas de formation spécifique pour ce métier mais pour y accéder, il est conseillé de réaliser un Bachelor puis un bac + 5 avec de préférence un MBA ou autre diplôme dans le tourisme, de patrimoine, le commerce, la culture ou la communication. Il faut donc se spécialiser dans le secteur du tourisme ou du commerce ou étudier le tourisme spécialisé.

C’est également un avantage supplémentaire d’avoir une expérience professionnelle dans le tourisme, le commerce ou la communication. Par exemple, envisager une alternance dans une agence de voyage durant ses études est une valeur ajoutée au profil recherché.

En somme, un BTS Tourisme seul ne suffit pas pour devenir chef de produit, même si cela peut être une première formation intéressante niveau bac.

La licence professionnelle dans les domaines requis peut être également une solution pour accéder à la profession à condition de justifier d’une expérience professionnelle aguerrie.

Généralement, ce métier est accessible après plusieurs années d’expérience. En effet, il est malgré tout préférable de passer quelques années en tant qu’assistant ou de travailler en agence avant de se lancer dans un poste à responsabilités.

 

Possibilité d’évolution :

Il existe quelques possibilités d’évolution de carrière pour ce métier. En effet, un chef de produit touristique peut envisager de devenir directeur de programmation en encadrant une équipe de chefs de produit dans les grandes entreprises. Il peut également changer de structure ou de spécialisation en fonction de ses compétences.

 

Chef de produit touristique, Salaire mensuel d’un débutant :

1800 à 2000 euros brut par mois.

 

A savoir :

Un chef de produit touristique travail surtout depuis son bureau, ce n’est pas un testeur de voyage. Il ne se déplace à l’étranger qu’occasionnellement.

 

Les débouchés du métier :

Le secteur du tourisme est un secteur qui évolue et propose des offres d’emplois et de nombreux débouchés en France et à l’International. Néanmoins, les postes de chef de produit ne sont pas nombreux, les places sont limitées et la concurrence est forte. D’où la nécessité de pouvoir se démarquer.

 

Découvrez le Bachelor Tourisme d’ATLAS INSTITUTE –> Juste Ici

 

Par Elisa Ribeyron, étudiante Atlas sur la Campus de Lyon.

Son Linkedin –> ici