Comment choisir son école de tourisme ?

Comment choisir son école de tourisme ?

Les étudiants souhaitant poursuivre un cursus universitaire dans le domaine du tourisme profitent d’un immense choix parmi toutes les écoles et formations existantes. Pour vous y aider à vous y retrouver, voici quelques critères auxquels doit répondre une bonne école de tourisme.

Une école tournée vers l’international

Quel que soit le métier choisi ensuite, tout ce qui concerne le tourisme doit tenir compte du caractère international de cette industrie. Même si vous projetez de travailler en France, vous êtes confronté à des touristes étrangers dont il est important de comprendre les motivations et les goûts pour les contenter.

L’école de tourisme doit donc être tournée vers l’international. Autant dans ses enseignements qui doivent comprendre la géographie et l’histoire, mais aussi des matières tournées vers le comportement humain.

Les cours de langue bien sûr sont indispensables. L’anglais est la base obligatoire mais le fait de maîtriser d’autres langues est un atout dans ce secteur d’activité.

La possibilité de se former en alternance

L’alternance est un mode de formation particulièrement efficace. L’étudiant peut concrétiser ses apprentissages théoriques et appréhender le monde de l’entreprise. Pour l’employeur, c’est la garantie d’embaucher une personne mature et prête à travailler.

Il est indispensable qu’une école de tourisme vous propose une formation en alternance. Ce ne doit pas être forcément le cas pour chaque année. Les premières années sont plutôt entrecoupées de stages. L’alternance est proposée pour une ou deux années, selon la durée d’études choisie.

Les stages en entreprise, en France ou à l’étranger

Chaque année, les étudiants doivent effectuer au moins un stage en entreprise. Étant dans le secteur du tourisme, il est toujours plus intéressant de partir à l’étranger pour effectuer ces stages. C’est le moyen de voir comment cela se passe ailleurs et de se « dégourdir » en parlant une langue étrangère. Le stage peut durer d’un à trois mois.

Les stages en entreprise et la possibilité de se former en alternance sont deux opportunités pour rencontrer votre premier employeur. En effet, si le stage en immersion ou l’année en alternance se passent bien, un employeur qui doit embaucher préfèrera l’élève qu’elle connaît et qu’elle a formé à ses produits et à son mode de fonctionnement.

La reconnaissance des diplômes en France et à l’étranger

Vous pouvez faire le choix de ne travailler que dans le tourisme en France. Cependant, afin de ne passer à côté d’aucune opportunité, il est judicieux de vérifier que les diplômes que l’école de tourisme vous propose sont bel et bien reconnus à l’étranger.

Si vous souhaitez travailler à l’étranger, même au sein d’une entreprise française, l’équivalence reconnue des diplômes est essentielle. Avec un bachelor ou un master par exemple, vous êtes considérés de la même façon partout. Ce sont des diplômes d’État reconnus à l’étranger.

La possibilité de poursuivre au-delà de ce qui était prévu

Il est difficile de déterminer la longueur de vos études dès le départ. Peut-être souhaitiez-vous vous arrêter après un bac + 2 mais qu’une fois votre diplôme en poche, vous voulez poursuivre jusqu’au bachelor ou jusqu’au master.

L’école de tourisme que vous choisissez doit couvrir tous les échelons. L’émulation des classes supérieures vous permettra peut-être de pousser plus loin que vous ne l’aviez prévu et d’intégrer directement un métier à un niveau élevé de responsabilités.

Plus vous poursuivez vos études, plus les salaires de départ sont intéressants et les évolutions de carrières séduisantes. Vérifiez que l’école de tourisme qui vous intéresse peut vous proposer d’aller au bout du cursus.

Une fois que vous aurez trouvé une école de tourisme qui coche toutes ces cases, profitez d’une journée portes ouvertes pour vous rendre compte sur place et échanger avec des élèves en cours d’études et vos futurs professeurs. Une école comme l’Atlas Institute par exemple répond à toutes ces exigences. En vous rendant sur l’un de ses campus, à Paris, Bordeaux ou Lyon, vous pourrez sentir l’ambiance stimulante de l’école et vous rassurer quant à votre avenir.