École de tourisme à Bordeaux : quels sont les débouchés ?

École de tourisme à Bordeaux : quels sont les débouchés ?

École de tourisme à Bordeaux : quels sont les débouchés ?

Le tourisme est un secteur d’activité qui ne cesse de se développer et qui connaît en même temps une mutation spectaculaire. En effet, la démocratisation des transports aériens a totalement bouleversé des habitudes des touristes. Il faut aussi compter avec le web qui a transformé nos habitudes de consommation. Plus récemment, l’éco tourisme et la notion de respect de l’environnement ont également changé la donne. La façon de consommer le tourisme d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celle d’il y a seulement trente ans, mais les débouchés sont tout aussi nombreux.

Si vous vous destinez à une carrière dans le tourisme, voici les raisons de poursuivre vos études à Bordeaux, ainsi que quelques exemples des métiers du tourisme les plus prisés du moment.

Pourquoi choisir une école de tourisme à Bordeaux

Bordeaux est réputée dans le monde entier pour son vin, mais pas seulement. L’agglomération est très dynamique et baigne dans une ambiance détendue, avec une offre culturelle très attractive. Poursuivre des études dans une école de tourisme à Bordeaux est une excellente opportunité qui vous permet de découvrir tous les métiers du tourisme.

Outre les vignes, la perle d’Aquitaine est fameuse pour son patrimoine architectural et son activité culturelle dynamique. Des touristes du monde entier viennent visiter la ville et la région. Les étudiants en tourisme pourront facilement observer les coulisses de leur futur métier.

École de tourisme à Bordeaux : les stages en entreprise et formations en alternance

Les écoles de tourisme à Bordeaux demandent à leurs étudiants de réaliser des stages en entreprise et éventuellement de développer des projets en alternance. Il leur est facile de trouver une entreprise dans les métiers du tourisme pour les accueillir et pour leur faire découvrir l’aspect pratique de l’enseignement théorique qu’ils auront reçu.

Bordeaux, ville étudiante dynamique et ouverte sur le monde

Les étudiants d’une école de tourisme à Bordeaux ont tout loisir de rencontrer et échanger avec les étudiants étrangers venus du monde entier, ainsi qu’avec les touristes. C’est l’occasion idéale de développer leurs compétences en langues.

Bordeaux est facile d’accès depuis toute la France. Elle est bien équipée en transports en commun, tramway ou bus, pour circuler en ville et dans sa périphérie. Les logements étudiants y sont nombreux.

Les métiers du tourisme après une école de tourisme à Bordeaux

Conseiller voyage

Le conseiller voyage est celui qui accompagne les touristes pour préparer leur voyage. Les agences de voyage physiques ont pour beaucoup disparu, mais les agences virtuelles sur Internet sont toujours très actives et recrutent du personnel pour la vente de leurs produits touristiques.

Le conseiller voyage doit posséder un bon sens commercial et relationnel. Il doit être capable d’accompagner le client pour le renseigner sur une destination, ainsi que sur les possibilités de séjour, circuit, location, activités… Il doit aussi l’aider techniquement à conclure sa réservation.

Son salaire à la sortie de son école de tourisme tourne autour de 1 500 € bruts.

Guide conférencier

Les entreprises touristiques ont toujours besoin de personnel sur le terrain. Malgré les audio guides, les guides ou conférenciers sont toujours aussi nombreux. Ils accompagnent les touristes au travers des visites de musées ou expositions, lors des visites patrimoniales, tiennent des conférences…

Une école de tourisme doit privilégier les enseignements qui visent à élargir la culture générale de ses étudiants et leur apprendre à parler en public, s’exprimer intelligiblement et apporter du dynamisme pour faire vivre les lieux et les monuments.

Le guide conférencier en sortie d’école de tourisme peut tabler sur un salaire de 1 500 € bruts.

Personnel hôtelier

S’il est bien un métier qui recrute en permanence, c’est l’hôtellerie. Les métiers sont très variés, qu’il s’agisse de l’accueil des touristes ou de la gestion de l’établissement. Ils diffèrent selon les structures : village vacances, hôtel de luxe, croisières, restaurant touristique…

Impossible de déterminer un salaire moyen, mais dès que vous exercez de hautes responsabilités et/ou que vous travaillez dans le secteur du luxe, vous pouvez prétendre à de hautes rémunérations.

Le yield manager ou gestionnaire de rendement

Le gestionnaire de rendement est le responsable des tarifs qu’il doit ajuster pour un meilleur rendement, en fonction du taux de remplissage, des périodes de vacances, ainsi que du profil de la clientèle.

Il faut au minimum un bac + 5 dans une école de tourisme pour commencer à plus de 2 500 € bruts.

Directeur de centre de vacances

Le directeur de centre de vacances est un poste à hautes responsabilités. Il faut savoir gérer un établissement, manager des équipes et établir d’excellentes relations avec les clients.

Il est conseillé de poursuivre une école de tourisme au moins à bac + 5, pour commencer par assister le directeur, avec un salaire de plus de 2 500 € bruts.

Chef de produit touristique

Le métier de chef de produit touristique est de concevoir dans son intégralité un séjour touristique ou un circuit qui va être vendu clef en main. Il crée les produits touristiques de toutes pièces et en détermine la tarification. Il se déplace pour trouver des idées et tester ce qu’il souhaite proposer.

Le chef de produit doit posséder au minimum un mastère en tourisme. Son salaire de départ est de 2 000 € bruts.

Animateur sportif

L’animateur sportif est définitivement associé aux métiers du tourisme : ski nautique, équitation, ski, fitness, kite surf, etc. un centre de vacances n’est rien sans ses animateurs !

Au-delà des qualités sportives, il est conseillé d’avoir au moins un bachelor tourisme pour bien appréhender les intérêts de la société pour qui vous allez travailler, en même temps que de développer le relationnel avec les clients.

Comptez sur un salaire à la sortie de votre école de tourisme de 2 000 € bruts.

Chargé de l’ingénierie touristique et culturelle

Le chargé d’ingénierie touristique et culturelle travaille dans les bureaux. Il intervient en tant que conseil auprès des organismes de tourisme et les aide à développer leurs nouvelles destinations. Il est conseillé de poursuivre au minimum jusqu’au mastère en tourisme pour acquérir des compétences à la fois théoriques, pratiques et économiques.

À la sortie de l’école de tourisme, il peut débuter à 2 500 € bruts.

Data analyst

Également dans les bureaux, le data analyst collecte les données et les analyse. Ses conclusions permettent de mieux cibler la clientèle et de lui proposer des offres qui lui correspondent.

Avec un mastère en tourisme, le data analyste débute sa carrière à 2 500 € bruts.

Responsable web marketing

Plus que jamais, les métiers du tourisme recrutent des responsables web marketing. Internet est devenu incontournable dans tous les métiers du tourisme et toutes les entreprises se reposent sur leur responsable web marketing pour obtenir le meilleur référencement pour pouvoir se démarquer de leurs concurrents et remporter les marchés.

Un responsable web marketing peut débuter sa carrière à 2000 € bruts, mais son salaire peut très vite évoluer s’il est talentueux.

 

DÉCOUVREZ LES AUTRES ÉCOLES DU GROUPE : EscenWebtechAtlas , Bachelor Institute et Magnum