École tourisme : top 10 métiers et salaires

École tourisme : top 10 métiers et salaires

Le secteur du tourisme représente une industrie dont les chiffres d’affaires sont colossaux. Intégrer une bonne école de tourisme vous permet de vous former en vue d’une carrière passionnante. Au fur et à mesure que vous allez acquérir de l’expérience professionnelle, vous accéderez à de belles opportunités de progression.

École tourisme : Quelles études choisir pour vous spécialiser dans les métiers du tourisme ?

École tourisme – Les formations tourisme vous donnent accès à des métiers très variés. Vous pouvez effectuer des études courtes qui vous permettent de vous lancer. En deux ans, vous pouvez déjà espérer débuter si vous choisissez un cursus professionnalisant, un BTS par exemple. Valider un BTS vise donc à former des techniciens supérieurs capables d’intégrer une première entreprise.

Si vous souhaitez vous spécialiser en tourisme d’affaires, tourisme sportif, ou toute autre spécificité, il est préférable de poursuivre vos études. À noter l’importance de parler un maximum de langues étrangères qui vous aident à trouver du travail plus facilement et à demander un salaire plus intéressant.

Voici le top 10 des métiers du tourisme et leurs salaires en début de carrière.

1 – Le conseiller voyage

École tourisme – Le conseiller voyage continue d’être un acteur incontournable du secteur du tourisme. C’est un commercial qui officie désormais plus souvent derrière un écran que derrière un guichet d’agence de voyage physique.

Le conseiller voyage guide les prospects sur les destinations et les options de séjours que son entreprise propose. Il doit renseigner sur les activités touristiques, mais aussi avoir un bon sens du relationnel et apprécier passer du temps avec les clients.

Le conseiller voyage travaille beaucoup par mail, ce qui impose de bien écrire le français. Il est aussi très à l’aise avec l’informatique, car il doit pouvoir guider ses clients à distance pour trouver les renseignements, puis effectuer les démarches en ligne pour les réservations.

Le salaire du conseiller de voyage est généralement entre 1 500 et 1 800 € bruts.

 

2 – Chef de produit touristique

École tourisme – Le chef de produit touristique est le concepteur des produits touristiques. Il en décide l’architecture et doit aussi en déterminer le prix. Le chef de produit touristique voyage moins qu’avant, car il peut déjà avancer sur son projet via Internet. Cependant, pour finaliser son offre, il doit toujours se rendre sur place.

Le salaire du chef de produit touristique est généralement entre 2 000 et 2 500 € bruts.

Pour voir le Bachelor Tourisme c’est –> Ici

 

3 – Animateur sportif

École tourisme – L’animateur sportif est un athlète qui pratique un ou plusieurs sports à haut niveau. La diversité est d’autant plus importante en fonction de la saisonnalité du sport. Un moniteur de ski par exemple devra se recycler dans la randonnée, l’escalade ou l’alpinisme en dehors de l’hiver, ou alors, dans un domaine totalement différent, comme le nautisme.

Il n’est pas seulement sportif, il est aussi un bon didacticien et un bon diplomate.

Le salaire de l’animateur sportif varie entre 2 000 et 2 500 € bruts.

 

4 – Métiers de l’hôtellerie et la restauration

École tourisme – Les métiers de l’hôtellerie sont très nombreux. Il faut du personnel dans les restaurants et les hôtels pour accueillir, servir, faire la cuisine, assurer la logistique, gérer les réservations, etc.

Vous pouvez travailler dans de petits établissements pour le tourisme familial ou dans le domaine du luxe et des palaces.

Impossible de déterminer un salaire moyen, la fourchette est vaste. Sachez dans l’hôtellerie restauration de luxe, si vous avez suivi une bonne formation, vous pouvez prétendre à des salaires de cadre.

 

5 – Guide touristique

École tourisme – Malgré les nouveaux moyens technologiques, comme les audio guides et les bornes de renseignement, le guide touristique reste un pilier, car rien ne remplace l’humain pour faire vivre un lieu avec passion et magnifier l’expérience du touriste.

Ce métier demande une grande culture générale et des talents d’acteur pour passionner les auditeurs.

Le salaire du guide touristique débutant oscille entre 2 000 et 2 500 € bruts.

Pour voir les Métiers et débouchés du Tourisme Eco-responsable et d’aventure c’est –> Ici

 

6 – Responsable marketing Internet

École tourisme – Le responsable marketing Internet a pris une place considérable, car les touristes préparent leur voyage sur le web. L’entreprise doit donc occuper une place de choix sur la toile. Pour cela, le responsable marketing doit bien connaître le référencement Internet et se démarquer de la concurrence.

Un responsable marketing est rémunéré entre 2 000 et 2 500 € brut en début de carrière.

 

7 – Directeur de club de vacances

École tourisme – Directeur de club de vacances peut être un métier nomade ou sédentaire, en fonction de la saisonnalité du centre. C’est un poste à haute responsabilité qui demande de savoir gérer des équipes et de la logistique, en même temps que les clients.

Le directeur de club de vacances débute entre 3 500 et 4 000 € bruts.

 

8 – Ingénieur touristique

École tourisme – L’ingénieur touristique conseille les entreprises de tourisme en étudiant les pistes les plus judicieuses à explorer. Piloter leur développement touristique participe à leur essor, ce qui implique de lourdes responsabilités.

L’ingénieur touristique débutant touche entre 2 500 et 3 000 € bruts.

Nous formons les Experts du tourisme de demain. Voir l’article de tour mag –> Ici

 

9 – Le gestionnaire de rendement

École tourisme – Le gestionnaire de rendement est aussi appelé yield manager. Il détermine le prix juste pour que l’offre de son entreprise soit rentable. Il tient compte pour cela de tous les critères : conjoncture économique, période, taux de remplissage, etc.

Le gestionnaire de rendement débute entre 2 500 et 3 000 e bruts.

 

10 – Data analyste

École tourisme – Le data analyste collecte et analyse les données pour améliorer l’offre proposée. Son premier salaire oscille entre 2 000 et 2 500 € bruts.