10 Métiers du Tourisme qui recrutent Maintenant (Métiers tourisme)

10 Métiers du Tourisme qui recrutent Maintenant (Métiers tourisme)

Métiers tourisme – Si vous souhaitez vous spécialiser dans les métiers du tourisme, vous devez intégrer une bonne école de tourisme, ou passer au minimum par école de commerce. Les métiers tourisme sont extrêmement nombreux et très variés. Nous vous proposons dans cet article d’analyser les débouchés du diplôme pour vous diriger dans une branche qui vous convient.

 

Un point sur la covid 19 (Métiers tourisme)

Avant de passer en revue les 10 métiers tourisme pour vous aider à intégrer une de nos formations qui corresponde réellement à vos envies, il faut dire un mot de la covid 19 qui a bouleversé ces derniers mois le secteur du tourisme.

Il est vrai que les professionnels du tourisme souffrent beaucoup de cette épidémie, mais ce ralentissement demeure provisoire. L’envie du public n’a pas faibli et il a toujours autant envie de voyager et d’explorer d’autres univers. Nous avons connu d’autres péripéties, avec notamment les attentats islamistes qui ont coûté très cher aux compagnies aériennes. Cependant, les touristes ont repris confiance. Il en sera de même lorsque l’épidémie de covid 19 sera passée et le tourisme reprendra vigueur.

C’est pourquoi, si vous êtes aujourd’hui bachelier ou déjà impliqué dans un BTS tourisme, lorsque vous arriverez sur le marché du travail, le trafic aura déjà repris. Entreprendre dans le secteur touristique continue et il est toujours conseillé d’apprendre les métiers liés au domaine du tourisme, pour vous préparer à une carrière passionnante.

Voici donc les 10 métiers tourisme pour vous donner une idée de l’immense étendue des possibilités.

 

1 – Chef de produit touristique

Métiers tourisme – Le chef de produit touristique fait partie des métiers tourisme les plus connus. Votre tâche consiste à concevoir un séjour touristique ou un circuit qui va être vendu « tout compris ». Toutes les entreprises de tourisme ont besoin d’un chef de produit.

Le chef élabore le produit dans sa globalité, ce qui lui permet d’en estimer le coût et le prix de vente nécessaire pour qu’il soit profitable à son entreprise. Avec l’évolution des nouvelles technologies, le chef de produit a moins besoin de voyager sur place.

Un chef de produit passe obligatoirement par une école de tourisme qui lui permet de découvrir les métiers de son futur secteur d’activité, avec qui il devra plus tard composer pour envisager son produit dans son entièreté.

Découvrir le Campus et l’école à Lyon –> ici

 

2 – Guide conférencier (Métiers tourisme)

Parmi les métiers tourisme les plus classiques, le guide conférencier est toujours en bonne place, même s’il doit batailler dur contre les nouvelles technologies, bornes interactives et audio-guides.

Évoluer comme guide conférencier reste un métier passionnant, mais il doit « faire la différence » pour ne pas se laisser supplanter par les guides automatiques. Il faut pour exercer ce travail une excellente culture générale, en plus de la connaissance de son sujet, mais il faut aussi un véritable talent d’acteur pour que les touristes adhèrent à la visite.

Il faut au minimum être bilingue anglais et toute langue supplémentaire représente un atout.

 

3 – Directeur de centre de vacances dédié au sport

Métiers tourisme – Les organismes proposant un séjour touristique sportif sont nombreux et fonctionnent très bien. Ils peuvent être dédiés à une activité saisonnière, comme les sports d’hiver ou les activités maritimes, ou fonctionner à l’année pour des sports comme l’équitation, le tennis, la natation en piscine, etc.

Il faut avoir suivi une formation sérieuse pour devenir directeur d’un centre dédié au sport, car c’est un métier pour lequel vous devez assurer la gestion du centre, en même temps que recruter et gérer les équipes du personnel (entraîneurs sportifs, mais aussi tout le personnel qui entretient et fait fonctionner le site). Vous devez également assurer la promotion du centre et gérer les relations avec la maison mère s’il fait partie d’une chaîne nationale, voire internationale.

 

4 – Entraîneur sportif (Métiers tourisme)

Les entraîneurs sportifs font partie des acteurs du tourisme historiques. Ils ont bien sûr leur place dans les centres de vacances dédiés au sport, mais aussi dans n’importe quel hôtel, club de vacances, boutique d’articles sportifs, etc.

Il ne suffit pas d’être bon dans son sport, mais il faut savoir l’enseigner et il faut également des notions médicales pour être capable de juger des aptitudes de son client et pouvoir lui porter secours en cas d’incident, voire d’accident. L’entraîneur doit aussi être capable de donner des conseils sur la santé en général, qui dépassent son activité sportive. Il doit avoir de bonnes relations avec les touristes et parfois beaucoup de patience.

Si vous vous lancez dans ces métiers tourisme très spécialisés, prenez en compte la saisonnalité du sport. Si vous êtes skieur par exemple, vous devez vous reconvertir en dehors de l’hiver. Vous pouvez être guide d’alpinisme pour rester sur place, ou changer de région pour travailler en tant que maître-nageur ou moniteur d’équitation le reste de l’année.

Découvrir le Campus et l’école à Bordeaux –> ici

 

5 – Conseiller voyage

Métiers tourisme – Parmi les métiers tourisme, le conseiller voyage reste incontournable, bien que le pôle agence de voyages ait migré sur Internet. Le conseiller voyage doit faire preuve d’excellentes qualités relationnelles, sous lesquelles doit couver un sens aiguisé du commerce. Il est là pour renseigner les clients potentiels, mais aussi pour les encourager à acheter le produit que propose son entreprise.

Le métier a été compliqué par l’avènement d’Internet, parce que le client devient plus difficile à persuader. Il peut se renseigner ailleurs en quelques clics, ce qui est moins fastidieux que de se rendre en agence.

Le conseiller voyage a intérêt à passer par une école des métiers tourisme qui met particulièrement l’accent sur le volet commercial du poste.

Découvrir Atlas sur le Study Advisor –> ici

 

6 – Réceptionniste d’hôtel

Le réceptionniste d’hôtel fait partie de ces métiers tourisme qui en cachent bien d’autres ! Vous ne vous contentez pas en effet de distribuer les clefs de chambre, mais votre tâche est beaucoup plus étendue.

Le réceptionniste d’hôtel est le premier contact du touriste et il constitue le relais de l’office du tourisme local. Sa présentation et son amabilité doivent être irréprochables et il doit entretenir des rapports chaleureux et enthousiastes avec les clients de son hôtel.

Il gère les chambres, avec les arrivées et les départs, mais il se charge du conseil aux clients qui recherchent des activités et excursions, il réserve pour eux une expédition, un bus ou une voiture, etc.

Réceptionniste d’hôtel est un métier beaucoup plus complet qu’il n’y paraît, mais il permet aussi de voyager. Rien ne vous empêche de choisir une destination touristique mondiale et de trouver sur place un hôtel pour lequel travailler. Pour devenir réceptionniste, vous devez impérativement être au minimum bilingue anglais, ce qui vous permet ensuite de travailler n’importe où dans le monde. Une fois sur place, vous disposez de vos jours de congés et de vos récupérations, car le réceptionniste peut travailler la nuit, comme les dimanches.

 

7 – Revenue manager (Métiers tourisme)

Métiers tourisme – Le revenue manager est un gestionnaire de l’argent de l’entreprise. Il doit connaître les métiers tourisme pour comprendre où intervenir, mais il n’exerce pas son métier en direct avec les clients.

Le revenue manager estime si la société qui l’embauche vend ses prestations au juste prix. Il faut que les tarifs soient suffisamment hauts pour que l’établissement puisse faire des bénéfices pour payer son personnel et investir pour l’avenir, mais qu’ils ne soient pas non plus prohibitifs pour ne pas faire fuir les clients. Si l’équilibre n’est pas atteint, le revenue manager doit élaborer des solutions pour rectifier la situation.

Le revenue manager est un homme de chiffres qui doit savoir expliquer à sa direction le résultat de ses investigations.

Découvrir le Campus et l’école à Paris –> ici

 

8 – Data analyst (Métiers tourisme)

Le data analyst est lui aussi un homme de chiffres. Il collecte toutes les données pour comprendre ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et ce qu’attendent les clients.

Au-delà de compétences froidement techniques, il doit être capable de dresser un bilan avec les conclusions concrètes qui indiquent où et comment améliorer les performances de l’entreprise.

Il est bon que le data analyst connaisse les métiers tourisme, mais il est principalement formé dans les écoles d’ingénieurs ou d’informatique.

Découvrir Atlas sur TourMag –> Ici

 

9 – Consultant en ingénierie touristique

Métiers tourisme – Le consultant en ingénierie touristique travaille en amont de la fabrication d’une offre. Il doit analyser et surtout prévenir les besoins des touristes. Il conseille les créateurs de formules touristiques et les aiguille sur ce qui fonctionne le mieux et vers quelles innovations ils doivent se tourner pour se démarquer de leurs concurrents.

 

10 – Agent de voyage personnel

Face à l’offre pléthorique sur Internet, le public n’a pas toujours envie de passer des heures à comparer et à vérifier le sérieux du fournisseur. C’est pourquoi nombreuses sont les personnes à recourir aujourd’hui à un agent de voyage personnel.

Il peut être à son compte ou travailler pour une agence. Il se charge de trouver la prestation idéale et complète pour satisfaire le touriste.