Formation tourisme : devenir chef de projet touristique

Formation tourisme : devenir chef de projet touristique

Formation tourisme : devenir chef de projet touristique

 

Si vous vous intéressez au tourisme et souhaitez rejoindre les professionnels du secteur pour en faire votre métier, vous pouvez suivre une formation tourisme pour devenir chef de projet touristique. Voici tout qu’il faut savoir sur ce métier.

 

Découvrir notre école de tourisme à Lyon

Découvrir notre école de tourisme à Bordeaux

Découvrir notre école de tourisme à Paris

 

En quoi consiste le métier de chef de projet dans le tourisme

Le chef de projet conçoit et organise tout nouveau produit touristique. En accord avec l’entreprise pour laquelle il travaille, il doit créer une nouvelle offre qui permettra de se démarquer des autres professionnels du secteur et de développer la clientèle.

 

Il peut s’agir de circuits encadrés, de vacances ciblées (comme les séjours pour familles ou pour seniors), de formules combinant transport et hôtel, des destinations aventure ou sportives, etc. Le chef de projet peut aussi être dénommé forfaitiste, lorsqu’il est spécialisé pour séjours forfaits d’un tour opérateur.

 

Pour tout connaître du produit touristique et de sa conception, il doit suivre une formation tourisme équivalent à un bac + 3 au minimum.

 

Quelles sont les missions du chef de projet touristique

Le chef de projet touristique est employé par une agence de voyage ou un tour opérateur qui commercialise divers produits touristiques et qui a besoin de renouveler et étoffer son offre.

Le tourisme, comme tous les secteurs, évolue en permanence. Le produit touristique peut être pérenne, avec les indémodables semaines de vacances en club par exemple, mais il est également soumis aux modes qui passent. La tendance peut être liée à la destination ou au type de voyage. On peut citer l’Europe de l’Est qui est devenue une destination très prisée après la chute de l’URSS, alors que son tourisme n’était pas du tout développé avant. Pour ce qui est du type de produit touristique, les week-ends « avion plus hôtel » se sont développés récemment, avec les tarifs du transport aérien qui sont devenus beaucoup plus abordables, alors qu’ils n’étaient réservés qu’à une infime partie de la population, il n’y a pas si longtemps.

 

D’autre part, pour se montrer compétitif, la formation tourisme du chef de projet doit inclure une partie dédiée à Internet qui a changé le profil des professionnels du secteur, avec de nouveaux acteurs plus réactifs.

Le chef de projet a donc pour mission de créer un nouveau produit touristique qui corresponde à la demande de moment. Il peut être spécialisé pour une zone géographique, ou pour un certain type de forfait ou circuit (voyage de luxe, voyage d’affaires, séjour culturel, ethnique, écologique, etc.).

Le chef de projet crée de toutes pièces son produit touristique, ce qui implique qu’il se déplace pour réaliser son étude de marché. Il est donc indispensable qu’il soit formé aux langues étrangères. La pratique écrite et orale courante de l’anglais est un minimum. S’il est spécialisé pour un pays particulier, il est important qu’il maîtrise les langues étrangères de la région.

 

Le chef de projet doit être au courant de la situation politique et économique du pays concerné par son produit touristique. En effet, il doit s’assurer qu’il n’existe aucun risque pour les touristes, qu’ils soient physiques (agressions, enlèvements, animaux dangereux, risques climatiques, etc.) ou sanitaires (paludisme, épidémies, animaux venimeux, etc.).

Pour réaliser son étude de marché, il commence depuis son bureau, avant de se rendre sur place. Il doit comparer les offres des autres professionnels du secteur, afin de bien se positionner, à la fois pour le contenu de son produit touristique et pour ses tarifs. Le chef de projet doit être au fait de toutes les tendances du moment, afin de coller au plus près de la demande. Il doit aussi prendre en compte l’évolution des mentalités, notamment pour tout ce qui concerne l’écologie qui prend une part de plus en plus grande et n’est pas toujours compatible avec le tourisme.

 

Une fois sur place, il rencontre les professionnels du secteur locaux, comme les hôteliers, prestataires de services divers, organisateurs de circuits locaux, guides, etc. Son but est de mettre en place des partenariats, à des tarifs intéressants qui permettent de réaliser une marge sur la revente. Pour pouvoir négocier les conditions et les tarifs, il est important que sa maîtrise des langues étrangères soit avancée.

Pour organiser un circuit clef en main, il doit aussi en organiser les transports. Il s’agit de faire venir les touristes sur place, puis de les véhiculer localement.

 

Pour pouvoir créer un produit touristique a un prix attractif, il reste en contact avec l’équipe commerciale qui peut estimer si son projet est viable ou non.

Une fois qu’il a réuni tous les éléments, le chef de projet se charge de la rédaction du descriptif de son produit touristique et de la conception des arguments de vente.

Une fois que son produit touristique sera commercialisé, il devra s’assurer qu’il fonctionne bien, que les professionnels du secteur locaux remplissent correctement leur mission et que les clients sont contents de leur expérience.

 

Quelle formation tourisme pour devenir chef de projet

Le métier de chef de projet touristique est très convoité, car il est passionnant et permet de s’épanouir et laisser libre cours à sa créativité. La formation tourisme qu’un étudiant doit suivre doit être au minimum de trois ans pour obtenir un bachelor. Celui-ci lui permettra de commencer en tant qu’assistant, avant de pouvoir prétendre au poste de chef de projet touristique.

 

Il est plus indiqué de suivre une formation touristique plus longue, pour obtenir un mastère ou un MBA. L’étude poussée des langues étrangères est obligatoire.

Le chef de projet touristique est un homme de terrain, mais aussi un homme de bureau qui sait bâtir un budget et négocier les tarifs avec les autres professionnels du secteur. Il doit être curieux, ouvert aux autres cultures et toujours au courant des dernières modes et tendances.

 

Le chef de projet doit aussi avoir du flair pour prévoir ce qui plaira ou ne plaira pas aux touristes. Il est d’ailleurs conseillé qu’il teste lui-même les activités qu’il prévoit de proposer, afin d’en estimer la pertinence et le potentiel.

Il peut se spécialiser dans un créneau particulier ou être plus généraliste, selon le profil de son employeur.

 

Découvrez aussi d’autres écoles du Groupe NEXT!

Bachelor Institute : Découvrez aussi notre Bachelor Sport Management / Bachelor Luxe / Bachelor Évenementiel

Magnum : Découvrez le BTS Viti/Vinicole

Atlas : Découvrez le BTS Tourisme

Webtech : Découvrez le BTS SIO

Escen : Découvrez notre école de commerce à ParisLyon et Bordeaux